Lifting fessier, chirurgie de la silhouette, dangereux ?

blank

Depuis plusieurs années, la chirurgie des fesses connaît un essor flamboyant.

Le remodelage esthétique des fesses constitue de ce fait une demande de plus en plus croissante en chirurgie plastique. Lorsque la peau s’est affaissée en cas de perte du poids, en cas de chute congénitale des fesses ou que l’on souhaite redonner du galbe aux fesses, on peut fait recours à la chirurgie esthétique notamment le lifting fessier.

En effet, le lifting des fesses est une intervention de plus en plus courante qui permet de galber les fesses en leur donnant une forme plus rebondie et surtout corriger l’aspect de fesses tombantes, plates ou encore de peau d’orange.

Cette chirurgie de la silhouette se réalise à l’aide d’une méthode intervention chirurgicale pour des cas qui le nécessite ou mieux par une technique alternative non-invasive, indolore et naturelle ; le lifting colombien ! Découvrez alors dans le cadre de cet article la méthode chirurgicale du lifting fessier ainsi que son alternative.

Qu’est-ce que le lifting fessier ?

blank

Le lifting fessier est une technique d’intervention de chirurgie esthétique qui permet de redonner une forme souhaitée à la fesse. Que votre postérieur soit plat ou rebondi, haut ou tombants, fermes ou molles, et quelques soit la cause, cette méthode permet d’obtenir le volume et la forme souhaités.

En effet, le lifting fessier consiste à enlever la peau excédentaire en vue de la retendre pour la redonner un aspect naturel et ferme. Cette méthode opératoire est généralement préconisée chez une catégorie de personne.

Lifting fessier : pour qui ?

Il existe plusieurs profils de candidats au lifting des fesses. Pour avoir un résultat satisfaisant, vous devez avoir des attentes réalistes et surtout avoir une bonne hygiène de vie accompagnée d’une activité physique régulière.

Les causes de recours à cette méthode peuvent être d’origines diverses. Elles peuvent en effet, être l’amaigrissement massif qui survient après un régime ou une chirurgie bariatrique (anneau gastrique ou by-pass). De plus, l’âge entrainant le vieillissement s’accompagne d’un relâchement cutané dû à la perte d’élasticité de l’épiderme.

Le lifting fessier peut aussi se faire en cas d’obésité du bas du corps résistant aux régimes, en cas d’altération de l’élasticité cutanée post-ménopausique et les effets dus aux suites de liposuccion laissant un excès cutané lorsqu’elle a été pratiquée sous une peau à faible capacité élastique. À cela, s’ajoute le désir d’avoir un postérieur à la Kim Kardashian. Le Dr Romain VIARD, Chirurgien Plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d’intervention, est votre partenaire idéal pour ces genres d’intervention.

Les techniques d’intervention du lifting fessier

Il existe principalement le lifting fessier supérieur et celui inférieur. En effet, le lifting fessier supérieur s’applique aux patients présentant un relâchement cutané du haut de la fesse. Cette intervention consiste en une cicatrisation horizontal postérieur en bas du dos.

Dans ce cas, l’excédent graisseux sera remodelé et aboutir à une augmentation de la fesse vers le haut. Mais en cas de relâchement de la partie basse de la fasse plus précisément au niveau du sillon sous fessier, une cicatrisation en banane peut être réalisée du sillon sous fessier en remontant vers le haut.

À cela, s’ajoutent le lifting du dos et le lifting de la face externe de la cuisse. Au niveau du dos, une liposuccion est pratiquée avec retrait des excès de peau. Par contre une lipoaspiration de la face externe de la cuisse se réalise à ce niveau.

Comment se déroule le lifting des fesses ?

Avant l’intervention, deux consultations de chirurgie plastique sont obligatoires. Ces consultations sont espacées de minimum 15 jours et des photographies médicales sont réalisées à cet effet.

Le plus souvent pratiqué sous anesthésie générale, le lifting fessier est réalisé par un chirurgien esthétique. Cette opération dure en moyenne 2 heures en fonction de l’importance de la chirurgie à accomplir. En effet, le lifting fessier est souvent associé à d’autres actes chirurgicaux. C’est l’exemple de la liposuccion. Pour retendre la peau, le praticien réalise une incision elliptique. Le surplus de peau est alors retiré avant de faire des sutures.

L’hospitalisation se déroule en clinique et est en moyenne de 2 nuits après l’intervention et ce grâce à l’amélioration des techniques l’intervention. Toutefois, elle peut être plus longue selon l’importance des excès de peau retirés. Certaines prescriptions médicales sont à respectées par le patient. À cet effet, pour réduire le risque de nécrose, un arrêt de prise du tabac doit être observée 2 mois avant l’intervention. La prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires, ou d’anticoagulants oraux sont interdits dans les 15 jours qui précèdent l’intervention.

Quelles sont les suites opératoires du lifting fessier ?

Variables d’une personne à une l’autre, les douleurs sont en général peu importantes et bien contrôlées par des antalgiques simples. On note aussi la présence de quelques ecchymoses et de l’œdème. Mais, au bout d’une semaine, ses ecchymoses disparaissent. Pour prévenir la réalisation du risque thromboembolique un lever précoce et de bas de contention est conseillé.

Après l’intervention, le résultat définitif ne peut être obtenu qu’au bout de 3 mois. À cet effet, un repos de 7 à 10 jours est à prendre. De plus il déconseillé de pratiquer du sport et de porter des charges lourdes pendant au moins 2 mois.

Risques et complications envisageables

Pour ce cas d’intervention, les vraies complications sont très rares à la suite d’une chirurgie des fesses réalisée dans les règles. Toutefois, vous devez être informée des complications possibles qui sont des risques anesthésiques et des risques liés à l’intervention.

 En ce qui concerne les risques liés à l’anesthésie, ils seront exposés lors de la consultation d’anesthésie préopératoire. Quant aux risques liés à l’intervention, on peut noter :

  • Des accidents thromboemboliques (phlébite, embolie pulmonaire), qui sont rares mais redoutables. Ces accidents sont prévenus par un lever précoce et la prescription de bas de contention et d’un traitement anticoagulant pour 8 à 10 jours.
  • Hématome : lorsqu’il est important une reprise chirurgicale peut être requise pour évacuer le sang et stopper le saignement.
  • Sérome : il survient à partir du 8éme jour et est causé par un écoulement de lymphe et un suintement de la graisse. Le plus souvent, il ne représente pas un risque assez élevé. Mais il peut tout de même nécessité des ponctions pour être évacué.

Le lifting fessier est sans doute une méthode non-invasive et comporte plus ou moins des risques liés à la douleur, au temps de convalescence, etc. Toutefois, il existe une alternative à cette méthode qui, toute naturelle, est non-invasive et indolore : le lifting colombien. Cette alternative se pratique dans votre centre de beauté lyonnaise : Cryo institut. Alors n’hésitez donc pas à faire un tour dans notre institut de beauté, car chez Cryo institut, vos désirs sont nos devoirs !

Le lifting colombien : une alternative à la méthode chirurgicale du lifting colombien

blank

Vous rêvez d’avoir le postérieur à la Kim Kardashian, mais vous redoutez des effets de méthode d’intervention chirurgicale du lifting fessier ! Le lifting colombien est votre solution.

Qu’est-ce que le lifting colombien ?

Le lifting colombien est un traitement non-invasif qui se fait au moyen d’une machine connectée aux ventouses qui exerce une aspiration et un massage de vos fesses en vue d’inciter l’irrigation sanguine de la peau.

Encore appelé vacuum therapy, cet appareil de massage, draine le tissu adipeux afin de mobiliser la graisse vers le système lymphatique. Le système d’aspiration avec assistance des ventouses, tonie le fessier et cherche vos propres graisses afin de les garder en permanence.

Le résultat principal visé par le lifting colombien est de galber le fessier afin d’avoir une plus belle silhouette. Votre centre de beauté Cryo Institut à Lyon expert en amincissement et remodelage, vous propose des séances de lifting colombien peu coûteuseset efficaces.

Comment ça marche ?

Le lifting colombien est fait à l’aide d’une machine avec deux ventouses de succion. Des mouvements continus se font sur le bas des fesses et des cuisses pour défaire les mas de cellulite et d’activer la circulation sanguine. Ceci éliminera les toxines retenues dans les muscles.

Après cette étape, vient par la suite l’émission des ultrasons par le biais des ventouses. Les ventouses aspirent alors la graisse enfouie dans les tissus et augmente la production de collagène. Cette production du collagène permet alors l’augmentation du volume de votre postérieur sans aucune chirurgie.

Alors si vous désirez avoir un joli fessier bien galbé, rebondi, lifté, avec du beau volume naturel grâce à votre propre collagène, le vacuum therapy est la solution idéale.

Les avantages du lifting colombien !

En permettant la croissance du collagène, le lifting colombien permet non seulement d’avoir un fessier galbé, bien rebondi, mais aussi restaure l’élasticité de la peau pour limiter les rides du visage et réduit l’aspect « peau d’orange ».

Il permet aussi : de remodeler le corps, d’éliminer les toxines, stimule les muscles, casse les dépôts de cellulite et de graisse, combat et élimine la flaccidité, etc.

De plus, il est non seulement est non-invasif, non-médical et non-chirurgical, mais aussi ne requiert aucune injection de graisse supplémentaire. Les résultats constatent dès la première séance.

Le lifting colombien, est-il adapté à tous ?

Malgré le fait que le traitement au lifting colombien est sans risque sur la santé, il existe certaines indications. En effet, le lifting colombien est contre-indiqué pour des personnes ayant des kystes, des pacemakers, des plaies ou lésions ouvertes.

De plus, il est interdit aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes diabétiques, aux personnes qui ont un antécédent de thrombose, aux personnes atteintes du cancer, aux personnes qui ont une maladie auto-immune, aux personnes qui présentent des troubles vasculaires de faire recours à cette méthode.

Les séances, sont-elles douloureuses ou présente-t-elle des effets secondaires ?

En réalité, le vacuum therapy n’est pas douloureux, mais peut être quand même un peu désagréable pour les personnes sensibles.

Les risques les plus courants sont des ecchymoses ou des tâches. Mais elles disparaîtront après quelques jours suivant le lifting.

L’effet de retour constitue un risque plus évident. Même si vos fesses seront bien rebondies après les séances de thérapie pendant quelques mois, elles retrouveront leur forme normale après.

Combien de temps dure un lifting colombien et faut-il combien de séance pour un résultat superbe ?

blank

Le nombre de séances à effectuer dépendra du profil de chaque personne. La durée d’une séance est en moyenne de 30 à 90 min. Six séances peuvent parfois être nécessaires pour obtenir de meilleurs résultats. Ces séances doivent être espacées de 1 à 5 jours avec des résultats visibles rapidement, dès la première séance. Ces résultats durent en moyenne, environ un an.

À la fin du traitement et pour conserver le résultat obtenu, il est recommandé de répéter les séances au moins1 fois tous les 15 à 30 jours environs. Il existe à cet effet des actions qui vous seront recommandées par votre institut de beauté. Avec l’institut Cryo, le bilan de votre vacuum thérapie est sans équivoque !

Le lifting colombien est bien moins dangereux qu’une chirurgie normal !

Des interventions chirurgicales comme le lipofilling, la pose de prothèses, l’injection d’acide hyaluronique, se pratiquent pour galber les fesses. Ces interventions ne sont pas sans risque et paraissent dangereuses même si de nos jours les praticiens ont une parfaites maîtrise.

En ce qui concerne le lifting colombien, ce sont les ventouses qui font le travail, il n’y a pas lieu d’utiliser une seringue ou de procédé à une implantation. Grâce à la succion, les fesses se régalent d’elles-mêmes avec sa propre graisse redirigée à la zone voulue.

La chirurgie est coûteuse et est parfois douloureuse. De plus, les jours de convalescence sont à prévoir. Le lifting colombien est par contre non-invasive et avec quelques séances, vous avez le résultat voulu sans difficultés majeures.

Totalement indolore, non-invasif, le lifting colombien est le moyen sûr sans chirurgie pour avoir un postérieur bien galbé, rebondi, etc.

Vous serez ravis de constater que le lifting colombien au bout de 6 à 10 séances à Cryo Institut, aura remodelé vos fesses en relocalisant la graisse mal située. 

blank
AUTHOR

contact@cryoinstitut.fr

All stories by: contact@cryoinstitut.fr